Que faire si votre cigarette électronique vous fait tousser ?

L’e-cigarette peut présenter des défaillances après des semaines et des mois d’utilisation. Ce n’est pas vraiment un problème relatif à la qualité du vapoteuse. Cela relève plutôt d’une nécessité d’entretien et de révision de votre e-cig. Que faire si votre cigarette électronique vous faire tousser ?

Entretien et révision de l’e-cigarette

Vous constatez que votre cigarette électronique commence à vous faire tousser à l’inhalation d’aérosol ? – La première chose à faire est d’entretenir le dispositif. Démontez votre e-cig et nettoyez les éléments avec un coton légèrement humidifié par du vinaigre blanc. Nettoyez la batterie avec du chiffon en microfibre. Le box, la batterie et le clearomiseur sont à nettoyer avec du coton tige.

Un remplacement de la résistance est de rigueur au moins une fois toutes les 6 semaines. Cela garantit l’efficacité du chauffage de l’e-liquide.

Le changement de clearomiseur est nécessaire s’il y a une fuite visible au niveau du réservoir d’e-liquide.

Concernant la batterie, elle a une durée de vie d’environ 300 cycles. Un changement de box est nécessaire si la batterie est hors service. Si vous avez des accumulateurs, ils sont amovibles et se remplacent facilement.

Procédés de réglage de la vapoteuse

L’entretien et le changement de certains éléments de la vapoteuse peut résoudre le problème de toux au moment de vapoter. Pour que le vapotage soit une expérience agréable et stimulante, il est recommandé d’adopter les bonnes habitudes pour cette opération.

Une vapoteuse de bonne qualité présente une plage de puissance variant de 10 à 100 watts en fonction de la résistance. Si vous souhaitez un vapotage à inhalation indirecte, il faut miser sur une faible puissance. Dans ce cas, l’air flow est à fermer. Vous ouvrez petit à petit en fonction de la sensation souhaitée.

Si vous êtes adepte du vapotage à inhalation directe, il faut une e-cigarette avec une résistance d’au moins 1 ohm et une grande puissance en watts. L’air flow doit être largement ouvert. Il vous revient de calculer le degré d’ouverture du système air flow en fonction de la sensation désirée.

Dans tous les cas, respectez la plage de puissance adaptée en fonction de la résistance et du type d’inhalation. Cela permet d’éviter la toux au moment d’apprécier l’e-cig.

Choix de l’e-liquide à utiliser

Pour éviter de tousser lors du vapotage, il faut choisir avec soin l’e-liquide à utiliser. Évitez de vapoter de l’e-cig avec un taux de nicotine élevé, de l’ordre de 16 ou 18 mg/ml. Commencez plutôt par du liquide à vapoter avec un taux de nicotine de 12 mg/ml ou 9 mg/ml. Ce taux est à diminuer progressivement jusqu’à ce que vous arriviez à vapoter de l’e-cig sans nicotine. Les arômes sont d’une aide précieuse dans ce type de sevrage.

Pour profiter de cette bonne sensation de hit sans tousser ni ressentir de l’inconfort au moment de vapoter, respectez un taux de PG/VG de 50/50 ou de 60/40.

Quels sont les différents types de cigarette électronique ?
Quelles sont les pièces à remplacer sur une cigarette électronique ?